Historique de l'école

L'école a été créée par la congrégation des Soeurs de Saint Joseph basée à Lyon.

C'est le 15 octobre 1828 que tout commence avec l'arrivée de quatre religieuses de Saint Joseph qui s'installement dans un bâtiment rue d'Italie qui devient "maison d'éducation".

En 1839, Mademoiselle Châbons finance l'ouverture d'un bâtiment pour une école des Frères de la Doctrine Chrétienne (futur collège Saint Bruno) et un bâtiment pour une école avec les Soeurs de Saint Joseph. Naissent alors un pensionnat et un externat payants et une classe gratuite pour les familles sans ressources. Arrive alors une communauté de 12 soeurs "pour une éducation et une instruction aussi solide et variée que celle des établissements des grandes villes " (sic)

En 1858, mort de la bienfaitrice Mlle Châbons qui lègue les deux établissements des frères et des soeurs à la ville de la Tour du Pin "à condition formelle qu'ils demeurent l'un et l'autre affectés à leur usage".

En 1882, laïcisation de l'école des filles par la loi Jules Ferry et donc ouverture d'une école libre et gratuite.

En 1889, construction d'un externat dirigé par les soeurs de Saint Joseph.

En mai 1903, fermeture de l'école Saint Joseph et départ des religieuses. Mais en septembre de la même année, avec le concours de laïcs, on peut ouvrir dans l'ancien local scolaire un externat payant, un externat gratuit et une salle d'asile (ancêtre de l'école maternelle).

En 1905, ouverture d'un pensionnat et réinstallation d'une communauté de religieuses de Saint Joseph.

En 1927, un article très élogieux parait dans l'Annuaire - Almanach  précisant  "l'action beinfaisante de cet établissement qui sut approprier son rôle au besoin des temps et dont le seul but est avec la culture de l'esprit, la formation de l'âme"

En 1973, la communauté religieuse Saint Joseph se retire de l'école qui passe alors sous tutelle diocésaine, en coordination avec le collège Saint Bruno et la direction générale de Monsieur Lacombe.

En septembre 1978, Monsieur Jean-Pierre Labrosse prend la direction de l'établissement. Il apporte un réel dynamisme à l'école et une grande bienveillance auprès des élèves. Hélas un cancer l'emporte au milieu de l'année scolaire 1984 et c'est Madame Chemin qui assure l'intérim.

En septembre 1985, arrivée de Monsieur Aimé Vial à la tête de l'établissement primaire Saint Joseph alors constitué de 8 classes et 200 élèves. Il y restera 32 ans et fera doubler l'établissement.

En septembre 2017, départ à la retraite de Monsieur Vial qui quitte l'école Saint Joseph avec 16 classes et 440 élèves.

Arrivée de Monsieur Jean-Baptiste Durand à la direction.

A suivre... Et rendez-vous pour le bicentenaire en 2028 !

 

Un grand merci à Soeur Marie-Noëlle,

responsable des archives de la Congrégation